Le Japon, pays d’origine des plus beaux Bonsaïs au monde, est un pays à visiter au moins une fois dans sa vie. La qualité (et quantité) de Bonsaïs, de jardins japonais et d’autres sites culturels est tout simplement prodigieuse.

Pépinières Bonsaï au Japon

Où aller

La région de Kanto (région de l’agglomération de Tokyo) est le berceau de la plupart des plus célèbres pépinières, alors que Kyoto héberge les jardins les plus impressionnants et autres sites culturels. Quelques préférences subjectives incluent les visites à Shunkaen, Mansei-en, les trois jardins japonais les plus fameux et les innombrables superbes jardins de Kyoto. Si le temps le permet, planifier aussi une visite au village Bonsaï de Kinashi. Quelques préférences «hors-Bonsaï» regroupent la participation à une journée de tournoi de Sumo, un voyage dans la magnifique île de Shikoku et un peu de ski dans les alpes japonaises. Des vacances «Bonsaï» au Japon conduiront très probablement à de nouveaux intérêts personnels, comme les jardins, les suisekis, l’Ikebana, les mangas, etc.!

 

Quand y aller

La plupart des voyages organisés partent au Japon au début du mois de février, pour la simple raison de coïncider avec la Kokufu-ten, la célèbre exposition de Bonsaï. Le printemps et l’automne, saisons au climat plus stable et chaud, sont de bien meilleures périodes pour visiter le Japon. En visitant au printemps, s'assurer de faire coïncider le voyage avec la Shunga-ten (l’exposition de Shohin d’Osaka, fin mars) et l’éclosion des cerisiers (fin mars/début avril). Pour les couleurs les plus intenses en automne, visiter en octobre ou en novembre, dans la mesure du possible en coïncidence avec la Shuga-ten (l’exposition de Shohin de Tokyo, mi-novembre).

D’autres grandes expositions de Bonsaï au Japon incluent la Gafu-ten (la plus grande exposition de Shohin, à Kyoto au début janvier), Koju-ten (principale exposition d’azalée, à Kanuma, début janvier), la Sogo-ten (exposition de suiseki, à Tokyo fin mars) et le festival des azalées (à Tokyo début juin).

 

 

Les hauts lieux du Bonsaï au Japon

Les principaux sites de Bonsaï au Japon incluent les villages d’Omiya et de Takamatsu (Kinashi), la pépinière de Shohin Koju-en à Kyoto, Suzuki, Kimura, plusieurs expositions célèbres de Bonsaï et le musée du Bonsaï Shunkaen de Kunio Kobayashi à Tokyo.

Jardins japonais au Japon

Les trois premiers jardins du Japon sont Kairakuen (Mito), Kenrokuen (Kanazawa) et Korakuen (Okayama). Kyoto recèle de nombreux magnifiques jardins, y compris Ginkakuji, Kennin-ji, Daisen-in, Koto-in, Ryogen-in, Kinkaku-ji, Ryoan-ji et Ninna-ji. Finalement le jardin Ritsurin à Takamatsu vaut le détour si on visite le village Bonsaï de Kinashi.

 

Sélectionner son centre d’intérêt dans la liste d’article, ci-dessous.

大宮盆栽村 - Omiya est une destination favorite de longue date pour les amateurs de Bonsaïs voyageant au Japon. Le village est un charmant quartier à Omiya (une banlieue de Tokyo) qui héberge une douzaine d’excellentes pépinières Bonsaï.

En savoir plus

盆栽美術館 大観 - Le merveilleux Musée de Bonsaï Taikan est la propriété de Monsieur Shinji Suzuki. A mon humble avis c’est le plus beau jardin Bonsaï du Japon et le musée est superbement présenté.

En savoir plus

Les oeuvres de Monsieur Kimura figure parmi les plus célèbres et les plus importantes du Japon contemporain. Si sa façon radicale d’aborder la création de Bonsaï a tout d’abord été considérée comme une rupture avec beaucoup (trop) de traditions, il a très rapidement obtenu reconnaissance et respect.

En savoir plus

春花園Bonsai美術館 - Shunka-en est le jardin de Bonsaïs et musée mis en place par le maître de Bonsaï Kunio Kobayashi (récompensé à trois reprises par le Prix du Premier Ministre, le prix le plus prestigieux du Japon).

En savoir plus

藤川光華園 盆栽 - Le jardin de Fujikawa Kouka-en est la propriété de Monsieur Fujikawa et se situe près d’Osaka, dans la banlieue d’Ikeda. La pépinière s’est ouverte en 1950 et depuis lors, plusieurs de ses arbres sont entrés au Kokufu-ten à Tokyo.

En savoir plus

香川県高松市鬼無町 - Moins connu, mais bien plus grand et tout aussi beau qu’Omiya, Kinashi est un spectacle vraiment impressionnant et mérite certainement un peu de temps dans son itinéraire de voyage.

En savoir plus

広樹園 - Kojuen possède une grande collection de superbes shohins, à la fois caducs et conifères, joliment présentés dans un jardin urbain de Kyoto.

En savoir plus

Cours pour débutants en matière de Bonsaï

Bonsaï: Manuel pour débutants

Connexion S’enregistrer