Intérieur

Les bonsaïs d’intérieur et leurs consignes pour leurs soins particuliers

Un malentendu fréquent à propos des bonsaïs est qu’ils doivent être maintenus en intérieur. En réalité, la majorité des arbres devraient être placés en extérieur, où ils sont exposés à toutes les saisons comme les arbres normaux. Seuls les arbres tropicaux et subtropicaux peuvent survivre dans le climat intérieur de nos maisons (NdT: dans les climats tempérés); dans lesquelles les températures sont élevés et stables tout au long de l’année.

 

Entretien de base

«Très bien, alors j’ai besoin d’un arbre bonsaï. Lequel?»

Il y a différents arbres que l’on peut élevér en intérieur, mais de loin le plus courant (et le plus facile à entretenir) est le Ficus Bonsai. Le Ficus est tolérant à la basse humidité et peut résister à beaucoup de choses; un bon choix pour les débutants.

On trouvera d’autres bonsaïs d’intérieur populaires parmi les Crassula (Arbre de Jade), les Ligustrum (Troène), les Carmona (Arbre à thé), les Schefflera Arboricola (Arbre ombrelle) et les Sageretia (Arbre à plume).

 

«Pourquoi je ne peux pas conserver des bonsaïs d’espèces tempérées (non-tropicales) en intérieur?»

La principale raison, comme dit plus haut, est que les arbres de zones tempérées ont besoin d’une période de dormance (en hiver). A cette période, le cycle de croissance annuel s’arrête, et l’arbre prépare le prochain cycle qui repartira au début du printemps. Un arbre entre en dormance lorsque la température et l’intensité lumineuse décroisse graduellement sur plusieurs semaines, ce qui ne se passera pas si l’on garde les arbres à l’intérieur.

 

 

Exemple d’un Ficus (Figuier), arbre bonsaï d’intérieur:

Ficus arbre bonsaï figuier

 

 

Soins des bonsaïs d’intérieur

Les soins à apporter à un bonzaï d'intérieur sont différents de ceux prodigués aux plantes d'appartement normales. La raison principale en est que les bonsaïs sont plantés dans de petits pots, et par conséquent ont une capacité limitée à stocker les nutriments et l’eau. Point important: les arbres tropicaux sont habitués à beaucoup de lumière et d’humidité; circonstances qui sont difficiles à recréer en intérieur.

 

 

Soins particuliers pour les espèces de bonsaï d’intérieur:

 

1. La lumière

Le principal problème quand on garde un bonsaï tropical en intérieure est que l’intensité lumineuse intérieur est bien plus faible qu’à l’extérieur. Les arbres ne vont pas mourir immédiatement lorsque la lumière est insuffisante, mais la croissance va ralentir, affaiblissant finalement la plante. C’est pourquoi il faut s’assurer de placer son bonsaï à un endroit lumineux, de préférence directement devant une fenêtre orientée vers le Sud.

Même si l’on a une fenêtre orientée vers le Sud, l'intensité lumineuse risque d'être insuffisante. Une source de lumière artificielle peut aider, par exemple en utilisant un éclairage fluorescent (avec un spectre lumineux adapté à l’horticulture) ou des diodes électro-luminescentes pendant environ 10 heures par jour.

 

2. L’humidité

Un autre aspect de l’entretien des bonsaïs tropicaux en intérieur est leur besoin d’un niveau relativement élevé d’humidité, bien supérieur aux conditions de nos maisons (NDT: dans les climats tempérés) (tout spécialement lors de l’utilisation de chauffage et de climatisation). Il est possible d’augmenter l’humidité à proximité du bonsaï en le plaçant sur un plateau humide rempli d’eau et en pulvérisant sur l’arbre plusieurs fois dans la journée. Il est également utile de faire circuler de l’air venant de l’extérieur, en ouvrant une fenêtre pendant la journée.

 

3. L’arrosage et l’engrais

La règle la plus importante est ne jamais arroser par habitude. Il faut ignorer l'étiquette attachée au bonsaï qui affirme qu’il faut l’arroser tous les «X» jours. Au lieu de cela, il faut observer son arbre et l’arroser selon son besoin. Eventuellement, il est judicieux de jeter un oeil aux pages concernant l’arrosage et l’engraissage pour des informations détaillées.

 

4. La température

Les espèces d’arbres tropicales ont besoin tout au long de l’année de températures relativement élevées, proches des standards de nos séjours.

Les espèces d’arbres subtropicales, supportent des températures sensiblement plus basses, et prospèrent généralement lorsqu’ils jouissent d’une saison hivernale avec des températures bien en-dessous de la température habituelle de nos espaces de vie.

 

 

 

Film; les bonsaïs d’intérieur

 

 

 

Pour résumer, il faut s’assurer de choisir la bonne variété d’arbre et prendre en compte les directives de soins spécifiques pour les arbres d’intérieur, et tout se passera bien!

 

 

Liens

Jeter un oeil au guide des essences de bonsaïs
Apprendre davantage à propos des soins aux bonsaïs